La ville de tous les péchés.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Une fin de match presque comme les autres

Aller en bas 
AuteurMessage
satine levingston
Charming Admin I'm Cute I Know
satine levingston

Messages : 127
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 28

My Life & More
Topic: Free
My Links:
Niveau Scolaire:
Une fin de match presque comme les autres Left_bar_bleue25/50Une fin de match presque comme les autres Empty_bar_bleue  (25/50)

Une fin de match presque comme les autres Empty
MessageSujet: Une fin de match presque comme les autres   Une fin de match presque comme les autres Icon_minitimeSam 13 Fév - 22:31

Quoi mes pompom t'embêteraient-ils?

Je dis cela avec un large sourire , car oui je prenais un malin plaisir à taquiner mon joueur préférer de l'équipe en le chatouillant le visages avec les pompoms, encore une victoire bien entendue alors comme d'habitude on va dans le bar qu'on adore tous et ou l'on va depuis qu'on est gosse. Mais voilà à force de jouer les taquine me voila comme un sac à patates sur ses épaules, tambourinant sur son dos, soufflant,pour que mes cheveux bougent eh oui je vois rien je crie en riant :

C 'est bon je me rends ! Allez laisse moi descendre je suis pas prête moi encore!

Me voila enfin les pieds sur terre, je laisse toute la troupe partir devant étant encore en tenue et comme ils disent je les rejoindrais dans ma vielle voiture! Non moi c'est ma voiture à moi d'accord elle date des années 80 et ne va pas rouler encore longtemps mais je l'adores! Je file dans les vestiaires pour prendre une bonne douche chaude après mettre attacher les cheveux pour ne pas les mouiller, un quart d'heure me voila entrain de me remaquiller, j'aillais pas rester avec cette étoile rouge sur la joue tout de même. A la place du rimel un peu de knôl et un rouge à lèvres rouges passion; satisfaite de l'image que me revoit le miroir j'enfile une robe noir bustier avec des talons aiguilles. Je prends mon sac de voiture et en route pour le parking, le sac arrive vite sur la banquette arrière, moi au volant la musique à fond en chantant.

Le problème quand on a pas la capote d'une voiture, c'est qu'avec le vent vous êtes vite décoiffer, une fois sur le parking je me recoiffe dans le rétroviseur.Je bien vérifie que ma robe est mise et rentre dans le bar les rejoins toujours à la même table demandant comme à mon habitude un Cherry Paradise.
Les fous rires sont de rigueurs, et l'évocation de souvenirs est à l'honneur, mais voilà que je manque de m'étouffer non j'ai une hallucination c'est pas possible....
La paille coincée entre les dents je fixe un moment le comptoir, je me retrouve deux ans en arrière, non c'est pas possible .... Mais Julia me de dit de revenir de mes nuages posant mon verre presque à côté de la table et leur dit que j'ai besoin de prendre l'air attrapant ma veste.

Sur le parking je fais des va et vient pour me convaincre que ce n'était pas LUI dans ce bar c'est impossible; pourquoi serait-il là? Sans m'en rendre compte tout defile dans ma tête ... tout ces souvenirs que je croyais oublier!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benjamin a. nelson

benjamin a. nelson

Messages : 37
Date d'inscription : 21/12/2009

Une fin de match presque comme les autres Empty
MessageSujet: Re: Une fin de match presque comme les autres   Une fin de match presque comme les autres Icon_minitimeSam 13 Fév - 22:50

Aujourd'hui est encore une de ces soirées où je me retrouve seul. Surement que la nuit ne sera pas de la même trempe mais à cette heure ci, c'est différent. Je erres de bars en bars pour trouver une fille qui passera la nuit à mon bras et pourquoi par dans mes draps. Oh ne vous inquiétez pas pour moi, généralement je ne reste pas longtemps célibataire. D'ailleurs aujourd'hui alors que je viens d'arriver dans un petit bar branché de la ville, je me retrouve face à une troupe de pompom girls surexcitées. Elles viennent surement de gagner un match pour être dans un état pareil.

Mais alors que mon regard se pose sur une jolie blonde, mon regard reste bloqué sur une autre jeune femme qui passe la porte. Non, je n'y crois pas! C'est pas elle! Mais juste son parfum lorsqu'elle passe près de moi et je suis sur. Elle ne me remarque pas de suite. Je ne la lâche pas du regard.... Elle est encore plus jolie que dans mon souvenir. Elle rigole, elle s'amuse et je me dis là, que j'ai bien fait de foutre le camps de sa vie. Si pas elle aurait été triste!

Mais quelques secondes d'inatention et elle n'est plus là. Je me suis juste tourné le temps de prendre un verre, le temps de rien quoi. Je me retourne et elle n'est plus présente. Je tourne le regard vers la porte pour réaliser qu'elle vient de se fermer. Je comprend directement qu'elle est sortie. Je prend mon verre et lui commande un cherry paradise et vais la rejoindre dehors. Je la trouve là, hors du bar, adossée au mur. Je sourie et viens lui dire avant qu'elle ne réalise que je suis là derrière elle;

Tu n'as vraiment pas changé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
satine levingston
Charming Admin I'm Cute I Know
satine levingston

Messages : 127
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 28

My Life & More
Topic: Free
My Links:
Niveau Scolaire:
Une fin de match presque comme les autres Left_bar_bleue25/50Une fin de match presque comme les autres Empty_bar_bleue  (25/50)

Une fin de match presque comme les autres Empty
MessageSujet: Re: Une fin de match presque comme les autres   Une fin de match presque comme les autres Icon_minitimeSam 13 Fév - 23:12

Une soirée comme toutes les autres, je n'en suis pas si sûre car mon coeur s'arrête d'un coup lorsque je l'aperçois dans ce bar,il est parti sans un mot il y a deux ans, me laissant seule avec le coeur brisé pourquoi serait-il revenu hein franchement ?! Mes amis ne comprennent pas enfin je ne leur laisse pas le temps que me voila dehors . Il faut que je me rafraîchissent les idées et vite, mon portable sonne mais je lui coupe le sifflet.
Dites moi qu'il n'est pas là je vous en supplie pas un second ras-de-marée! Pour lui j'ai boulversée ma vie, sans lui j'ai préféré l'oublié dans d'autres bras, d'autres lieux . Aujourd'hui je vais bien, tout se passe bien alors comment réagir je ne sais pas !

Mais voilà que j'entends une voix, sa voix! Les yeux clos je sens son parfum,j'en frisonne tout me revenant en tête. Si je me retournes est ce qu'il sera toujours là?! Je tentes le coup faisant volte de face, mes yeux se plantent dans les siens, je ne veux surtout pas qu'il comprenne qu'il me boulverse. Faisant bien attention à ceux que mes doigts ne frôlent pas les siens je prends le verre qui m'est destiné.

Il s'en est souvenu le premier verre que j'ai pris avec lui, voilà pourquoi j'aime autant ce coktail, oui je suis nostalgique il a marqué ma vie à l'encre rouge comme on dit .
Mais alors que je vais ouvrir la bouche un ami se présente à la porte:

Sat' tout va bien!

Mon regard ne quittant pas Ben je lui réponds :

Oui juste la surprise de revoir une personne que je croyais ne jamais revoir

Il ne m'en demande pas plus avec moi c'est pas la peine de toute façon , buvant une gorgée je finis enfin par ouvrir la bouche réalisant qu'il m'a parlé lui tout à l'heure je n'ai même pas entendu tellement j'étais plongée dans mes souvenirs:

Je savais que tu avais beaucoup de passe temps mais pas celui de jouer les fantômes

C'est sortie tout seul je n'aurais sans doute pas dû mais c'est fait, de toute façon j'ai toujours étais franche avec lui. Parfois je me rassures en me disant que je n'étais qu'une fille de plus parmi d'autres....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benjamin a. nelson

benjamin a. nelson

Messages : 37
Date d'inscription : 21/12/2009

Une fin de match presque comme les autres Empty
MessageSujet: Re: Une fin de match presque comme les autres   Une fin de match presque comme les autres Icon_minitimeSam 13 Fév - 23:34

Je suis dehors devant un bar à la mode avec la fille qui a changé ma vie il y a de cela deux longues années. Plus je la regarde et plus des images du passé me reviennent en mémoire. Ces moments de tendresses, de complicités, choses que j'ai du arrêter de peur pour elle. Que voulez vous, je n'étais pas fréquentable et elle bien trop jeune pour vivre de cela. Je ne pouvais pas lui promettre une vie comme elle l'aurait imaginée avec le prince charmant et le monde tout rose. Je ne pouvais que lui promettre d'être seule le temps que je passerais en taule ou encore le temps où j'aurais du me cacher d'eux. Enfin c'est du passé!

Mais je suis tiré de mes pensées par un mec qui vient lui demander si ca va. Bah ca se voit pas non? Franchement! Enfin je passe à côté et ne dit rien. Ce n'est plus mon problème malheureusement... Et lorsqu'elle prend son verre, je vois bien la grosse gorgée qu'elle s'enfile en une fois. Je ne suis pas aveugle non plus! Je me demande alors si c'est c'est une bonne chose que d'être venue la rejoindre ici. J'aurais peut être du partir sans lui parler sans lui donner une chance de comprendre réellement.....

Lorsqu'elle me parle à moi, c'est pour me parler de ma manière de foutre le camps comme un fantôme. Je ne peux même pas lui en vouloir. C'est de ma faute de toute façon. Je m'aproche légèrement d'elle, ma main vient se poser sur la sienne et je lui dis arrêtant le verre qui se portait à nouveau à ses lèvres

Pas si vite!

Ok, je ne devrais pas lui dire ce qu'elle doit faire. Alors je fini par lui dire pou rpas qu'elle le prenne mal:

J'irai t'en rechercher un après si tu désires....

Ma main frôlant à nouveau la sienne, je viens lui dire à l'oreille. M'amusant légèrement à la froler de tout les côtés:

Oh je peux jouer à ce que tu veux. Pas seulement au fantôme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
satine levingston
Charming Admin I'm Cute I Know
satine levingston

Messages : 127
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 28

My Life & More
Topic: Free
My Links:
Niveau Scolaire:
Une fin de match presque comme les autres Left_bar_bleue25/50Une fin de match presque comme les autres Empty_bar_bleue  (25/50)

Une fin de match presque comme les autres Empty
MessageSujet: Re: Une fin de match presque comme les autres   Une fin de match presque comme les autres Icon_minitimeSam 13 Fév - 23:55

Je n'arrives pas à croire que je suis en face de lui, oui je suis bouleversée et malheureusement malgré mes efforts il s'en rends compte il n'y a qu'à voir la gorgée que je viens de prendre!
Je penses à mon ami qui est venu me voir pour savoir si tout allait bien, j'aurais dû rentrer dans ce bar avec lui et filer, faire comme ci il n'était pas là invisible.
Je me souviens encore de ce matin ou je me suis réveillée seule dans un lit froid, je l'ai attendue pendant des heures et n'ai pas arrêtée de l'appeler mais rien il était parti tout simplement ! Ma mère a était très inquiète pour moi. Je me pensais guérie et le voyant là je sais que non.
J'ai du mal à lui adresser la parole et quand j'ouvre la bouche c'est une phrase assassine qui sort de ma bouche.

Quand il me prend la main je manque de lâcher le verre, mais alors quand il me dit d'arrêter je le regardes surprise, il sait que je déteste les ordres et oui pour ça je n'ai pas changé. Je sens les frissons m'envahir je bois donc encore une gorgée avant de répondre :

Un autre m'attend l'intérieur.

Mais quand il s'approche de moi s'en ai trop pour moi mon souffle frôlant son cou je lui dis les yeux fermés:

Arrêtes ne joue pas à ce jeu avec moi!


Il croit quoi qu'il peut venir du jour au lendemain et jouer avec moi, je me dégages sortant une cigarette et l'allumant voyant son regard je lui dis souriant malgré moi :

Une mauvaise habitude que tu m'as laissé.....
(tirant une longue bouffée je lui dis) Je suis contente de te voir, même si je suis d'accord ça ne se voit pas trop....

Je commences à me détendre je ne sais pas comment il fait mais je laisses tomber les barrières comme la première fois ou je l'ai rencontré, la différence d'âge, le fait qu'il n'était pas fréquentable je me foutais de tout tant que j'étais dans ses bras... Aujourd'hui ce n'est plus le cas, s'il est parti c'est que je n'en valait pas la peine; alors à quoi bon me torturer l'esprit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benjamin a. nelson

benjamin a. nelson

Messages : 37
Date d'inscription : 21/12/2009

Une fin de match presque comme les autres Empty
MessageSujet: Re: Une fin de match presque comme les autres   Une fin de match presque comme les autres Icon_minitimeDim 14 Fév - 22:02

Je n'aurais pas du la laisser, je n'aurais ps du la laisser seule. Mais bon c'était la meilleure chose à faire et elle s'en rendra bien compte assez vite. J'avais les flics à mes trousses, j'avais les dealers à mes trousses également alors disons que c'était mieux ainsi. Je ne sais pas si elle saura tout ca un jour mais je préfère qu'elle se méfie de moi. Je ne serai jamais assez bien pour elle. Moi, je m'en suis fait une idée.

Mais je ne supporte tout de même pas encore la voir boire ou se foutre la vie en l'air pour des conneries. Et oui, je suis une connerie! Je l'avoue! Mais bon lorsque je lui en propose un autre, elle me répond qu'il y en a un autre qui l'attend à l'intérieur. Je regarde alors à l'intérieur tout ces mecs qui étaient avec eux autour de la table et je fini par lui dire:

Bah tu peux aller rejoindre tes amis si je t'ennuies pas de problèmes. Il y a des filles pas mal dans le bar, je te retiens pas!

Mais elle doit bien le voir dans mon regard, j'ai pas trop envie qu'elle parte, j'ai pas envie qu'elle rentre sans qu'on aie réellement parlé une bonne fois pour toute. Lorsque je m'approche d'elle, comme un jeu, elle me remballe vite fait bien fait. Ok, je me recule rapidement, levant les mains au ciel, genre ok j'arrête.

S'allumant une cigarette, elle me répond qu'elle n'a pas perdu les bonnes habitudes prises par ma faute. Je me rappelle alors de sa première cigarette et de sa manière de crapoter. Je rigoles alors tout seul puis je fini par me reperdre dans son regard si bleu, lorsqu'elle me dit qu'elle est contente de me voir. Je lui répond alors un peu sur mes gardes:

Bah faudrait pas demander ce que ca aurait été si tu n'avais pas été contente!?! Alors un petit copain dans ta vie? C'est lequel de ces petits gamins à l'intérieur?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
satine levingston
Charming Admin I'm Cute I Know
satine levingston

Messages : 127
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 28

My Life & More
Topic: Free
My Links:
Niveau Scolaire:
Une fin de match presque comme les autres Left_bar_bleue25/50Une fin de match presque comme les autres Empty_bar_bleue  (25/50)

Une fin de match presque comme les autres Empty
MessageSujet: Re: Une fin de match presque comme les autres   Une fin de match presque comme les autres Icon_minitimeDim 14 Fév - 22:35

Je ne n'arrives toujours pas à me faire à l'idée, de l'avoir en face de moi; sans qu'il m'est passé un coup de file enfin il ne la pas fait pour son départ alors
Mais c'est plus fort que moi impossible d'être agréable face à lui; faire comme -ci il n'était pas parti comme un voleur. Comme-ci il n'avait pas était mon première amour, comme-ci ce n'était pas l'homme qui m'avait brisé le coeur!
Je préfere être distante avec lui même si je suis contente de le voir je refuse de lui faire ce plaisir, alors quand il me propose un autre verre, je répliques qu'un autre m'attend; là bas il y a mes amis ceux qui m'ont consolée après son départ! Sa réponse m'agaces décidément il est aussi têtu que moi. Mais pourquoi ça m'irrite je le sais, c'est ça qui m'a plus chez lui, on est pareil d'une certaine façon. Je le regardes et réponds simplement :

Je te les présentes même si tu veux .... les pom-pom girls c'est toujours ton truc non?!

Bon oui ça ne me plairait pas mais bon s'il veut, même ci une petite part de moi que ceux que nous voulons; l'un comme l'autre c'est discuter sur ce parking! Discuter de quoi je ne sais pas, de ce qu'il voudra ça j'en suis bien consciente...Mais j'aimerais une explication.
Le pire c'est quand il s'approche de moi, je réagis instantanément; il n'a pas le droit de me faire ça pas comme ci on s'était quittés hier; mon corps entier frisonne n'ayant qu'une envie me blottir dans ses bras. Mais est ce vraiment ce qu'il veut?! Je sais pas et je crois préféré ne pas savoir la réponse.
Moi je vais m'allumer une cigarette lui faisant remarquer que c'est une habitude qu'il m'a laissé. Et finis par lâchée que je suis contente de le voir ça réponse me fais rire je le regarde et lui dis:

Tu me connais pas ?! Simple tu te serais prit le verre dans la tête et une gifle en prime et je serais déjà à l'intérieur au lieu de commencer à me geler sur ce parking !


Je resserre ma veste contre moi arquant un sourcil avant de répondre:

ça t'intéresse ?! Je pensais que tu te moquais de moi et de ma vie.... bon bien que ça ne te regardes pas je vais te répondre.... aucuns de ces "gamins" pour te citer n'est avec moi .... Tu devrais savoir que je préfère les hommes plus âgés que moi non ?!


Oui je ne veux pas lui dire que depuis qu'il est parti dans ma vie c'est un tourbillon, rien de sérieux juste des histoires sans vraiment de but, et des relations dont j'ai payé le prix ....Je ne parle pas de Benjamain lui m'a laissé des traces invisibles, celui dont je parles ma fait beaucoup plus mal; les cicatrices en témoignent.... souffrir autrement que du coeur voilà mon credo maintenant finissant ma cigarette je m'approche de lui et l'embrasse sans réfléchir avant de lui dire mais yeux planter dans les siens d'une voix à peine audible :

Ce baiser je te le dois depuis deux ans .... Je répète contente de te revoir espérons juste que si tu pars cette fois je serais au courant ...

Oui je voulais lui donner ce baiser d'adieu maintenant c'est chose faite mais je doute que cela soulage la peine que je ressens toujours en pensant à lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benjamin a. nelson

benjamin a. nelson

Messages : 37
Date d'inscription : 21/12/2009

Une fin de match presque comme les autres Empty
MessageSujet: Re: Une fin de match presque comme les autres   Une fin de match presque comme les autres Icon_minitimeMar 16 Fév - 0:30

Lorsque je lui parle des filles pas mal dans le bar, du tac au tac, elle me parle des pompom girls. Me disant que c'est surement toujours mon truc! Je regarde encore une fois à l'intérieur, je scrute chaque fille qui passe sous mon regard. Je prend d'ailleurs mon temps, car je sens bien que cela l'énerve au plus haut point. Je ne peux m'empêcher de la faire enragé. Surtout que j'aime bien la voir comme cela, sous tension. Oui oui je dois avoir une part de sadisme en moi! Je fini par reposer mon regard sur la belle brune qui partage un verre avec moi pour le moment, je reviens noyer mon regard dans le sien puis je lui dis en souriant:

Bah tu pourrais me présenter à la petite blonde! Tu vois celles qui montre quasiment sa petite culotte à tout le monde...

Mais lorsque je vois le regard de Satine changer, je viens poser ma main à nouveau sur son bras, puis je lui dis en souriant:

Arrête de me regarder ainsi, tu sais que je préfère les brunes... Les jolies brunes au regard envoutant et surtout celles avec un caractère de cochon... Oh mais merde je l'ai en face de moi!

Je rigole alors sur le fait qu'elle aurait pu être pire que là. Bah bien sur que je la connais, mais la voir m'expliquer ce qu'elle m'aurait fait me fait rire. Je vous assure que je dois me retenir pour pas rigoler comme un malade. Je l'imagine me lançant son verre à la figure, moi tout trempé et elle rouge de colère.... Je sais que la tempe du côté droit de son front suivrait les battements irréguliers de son coeur si elle faisait une chose pareille. Vous dire que je me souviens même de son regard qui me tuerait au sens littéral du terme. Mais je me reprend et fini par lui dire:

Je t'aurais bien proposé ma veste pour te réchauffer mais bon je vais avoir froid, attraper la crève et tu devras jouer l'infirmière à domicile avec moi! Comme tu n'en as surement aucune envie, je dois te proposer mes bras. Je suis désolée, mais je n'ai plus que mes bras!

Mais ma curiosité l'emporte sur ma raison, je lui parle de celui qui serait son petit copain. Bah oui, elle est jolie et intelligente, c'est comme calculer un plus un, elle a surement un mec dans sa vie. ET malheureusement je n'en fait plus partie. Mais paf, je me reçois une critique dans la face. Je sais que je l'ai mérité mais bon... Je lui dis alors posant mes mains sur ses bras pour faire des mouvements de haut en bas pour la réchauffer:

Ah bon, je croyais que je t'avais dégoûté de la gente masculine plus âgée...

je sais que j'aurais pu lui parler de mes raisons de partir. Du fait que si j'avais pris le temps de parler, de lui expliquer je serais surement rester mais je ne pouvais pas le faire, je ne voulais pas risquer de lui faire prendre le mauvais chemin juste parce que je l'aimais. Je sias que j'ai fait une erreur mais je crois que je la referais même si on me permettais de retourner en arrière.

mais alors que je ne m'y attendais pas du tout, voilà qu'elle m'embrasse. Oh làlà qu'est ce qu'il lui passe par la tête. C'est si bon d'avoir ses lèvres sur les miennes, de sentir son corps si proche du mien mais je ne peux pas lui refaire cela. Je ne suis pas encore un mec bien et encore moins quelqu'un de stable. Je reste là, je la regarde! Elle me dit alors que ce baiser elle me le devait. Pourquoi? Pourquoi me le devoir? Lorsqu'elle parle de mon départ précipité, j'ai envie de lui dire que cela n'avait rien à voir avec elle que c'était moi, mais comme à chaque fois, rien ne sort de correct. Je vais lui faire une autre boutade:

A peine arrivé, tu veux déjà me voir repartir???? Sympa l'accueil. J'aurais préféré bonjour Ben, comment vas tu??? Oh je vais bien et toi??? Bien aussi !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
satine levingston
Charming Admin I'm Cute I Know
satine levingston

Messages : 127
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 28

My Life & More
Topic: Free
My Links:
Niveau Scolaire:
Une fin de match presque comme les autres Left_bar_bleue25/50Une fin de match presque comme les autres Empty_bar_bleue  (25/50)

Une fin de match presque comme les autres Empty
MessageSujet: Re: Une fin de match presque comme les autres   Une fin de match presque comme les autres Icon_minitimeMar 2 Mar - 18:09

Je commences à bouillonner, j'ai beau avoir froid son attitude rebelle avec son sourire à la noix! Oui je parles de ce sourire qu'il a tout le temps sur le visage quand il veut m'énerver au maximum l'air de rien; c'est fou comme tous ses gestes et manies me reviennent en tête d'un seule coup, il m'agaces là mais je ne dis plus rien je me contentes de le regarder! Oui il voit que la j'ai envie de l'étriper . Mais voilà qu'il pose sa main sur mon bras cette fois je ne recule pas je le laisse faire.Mais voilà qu'il sort encore une pic, pour qui est bien pour moi je lui donne un coup dans l'épaule en lui disant :

Tu sais ce qu'elle te dit la fille au caractère de cochon ?

J'y suis allée doucement il ne m'a jamais connu avec de force dans les bras, c'est vrai c'est après son départ que j'ai eu besoin de cours de self défense! La tout me reviens un moment je ne suis plus présente, des images me reviennent des images dont je fais encore les cauchemar, ces moments ou je ne voulais même pas me voir dans la glace car mon corps était couvert d'échimoses ; sans Tracie jamais je ne m'en serais jamais sortie !
Je lui dis alors qu'il me réchauffe avec ses bras me concentrant sur mes paroles pour ne pas penser qu'il est là tout contre moi, que son odeur me rend folle que je n'ai qu'une envie qu'il me prenne dans ses bras et ne me lâche plus....

Tu sais bien que mon uniforme c'est celui d'une cheerleaders, je sais pas tu sais si tu m'appelle la je viendrais ... tu connais mon grand coeur, je ne pourrais pas dire non...

Malheureusement c'est vrai je serais incapable de lui dire non mon corps tout entier est entrain de me le dire c'est comme ça que sans m'en rendre compte je l'embrasse, et c'est loin d'un baiser timide. Un instant je sens cette chaleur si douce m'envahir celle dû à sa présence, sûr j'explique mon geste et je me prend encore une betise comme réponse... Il n'a pas changé toujours du mal à aborder les sujets sérieux et c'est moi la gamine comme il s'amusait à me dire ! On rêve. Un grand sourire aux lèvres je lui dis :

C'est le baiser que tu m'as refusé il y a deux ans quand tu es parti, maintenant c'est fait j'ai pu te dire au revoir...

Ne quittant pas mon sourire je le regardes dans les yeux avant que mes lèvres aillent sur sa joue juste à la commissure de ses lèvres :

Contente de te revoir Monsieur Nelson.

On peut rentrer et discutée ou ton attention ne sera pas quitté les yeux de la jolie blonde ?


Je me moques de lui il dit oui ou non c'est à lui de voir de toute façon, mais voilà qu'une copine arrive appareil en main, elle ne sourit pas quoi encore ?! Elle vient me voir sans faire attention à Ben me montrant la photo sur l'appareil numérique, je deviens blanche alors en la voyant, ma gorge se noue alors qu'elle me dit que le maquillage est parti.

Personne ne doit voir cette photo tant que je ne l'aurais pas retouchée tu m'entends!

Je suis toute tremblante elle me sourit pour me rassurer mais voilà que je sens un regard interrogateur sur moi. Je n'ai pas mis assez de fond de teint et prise en bande je n'ai pas fait attention à mon épaule, la cicatrice est plus que visible est ça c'est hors de question.....

Quoi tu sais bien on ne peut être que belles les photos; d'ailleurs tu es photographe donc tu sais que j'ai raison


Mes yeux brillent vite qu'on rentre dans ce bar pour que j'avale un verre s'il savait qu'il m'a fait encore plus de mal qu'il le croit, il m'a détruite et si jamais il voulait m'éviter de connaître l'enfer, croyez moi j'y suis descendue très vite plutôt mourir que de lui dire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benjamin a. nelson

benjamin a. nelson

Messages : 37
Date d'inscription : 21/12/2009

Une fin de match presque comme les autres Empty
MessageSujet: Re: Une fin de match presque comme les autres   Une fin de match presque comme les autres Icon_minitimeMar 2 Mar - 21:05

Je m'amuse en parlant de la jolie blonde dans le bar. Bah franchement, vu son regard, cela la touche. Pourtant elle devrait me connaitre et savoir que c'est pas du tout mon style de fille. Je n'aime pas les blondes et encore moins vulgaire comme celle-là. Elle est tout le temps en train de montrer ses fesses et son décoleté. Mais de manière très explicites. Comme je le dis à Satine, je préfère les brunes, pulpeuses mais pas vulgaires. Et la regardant, j'ai une petite idée pour la faire dépité: parler de son caractère de cochon! Oh si vous la connaissiez vous sauriez que j'ai raison! Elle n'est pas facile à vivre. Mais j'aime ce petit côté félin. Bon ok, faut que j'arrête surtout que son poing fini dans mon épaule. Je me frotte alors l'épaule et lui dis:

Aie mais tu croyais que je parlais de toi en plus.

Je regarde alors une brune qui était juste derrière elle et qui me faisait les yeux doux depuis qu'on étaient dehors. Et là, je lui dis alros la montrant du doigt:

Hein mademoiselle qu'on s'aime tout les deux?

La jeune femme me regarda gênée, j'ai bien cru qu'elle allait virée rouge tomate et chercher un endroit pour s'échapper avant qu'elle ne craque. Je rigoles et dis à Satine:

Tu vois qu'il n'y a pas que toi qui me trouve sexy!

Je rigoles bien sur. Quoique justement, je rigoles, il m'est impossible de rester de marbre et encore moins sérieux quand je suis face à elle. Mais lorsque je la prend dans mes bras quelques instants après elle ne bronche pas. Et non pour une fois, elle ne décide pas de s'enfuir à son tour. Parce que juste avant j'ai cru qu'elle allait me bouffer tout cru puis après me jeter. Mais non, elle reste là, m'avouant même qu'elle viendrait si je l'appelle. Je lui dis alors un sourire coquin sur les lèvres:

Hummm bien sur que je me souviens ton uniforme, ta petite jupette, ton haut très court. COmment je pourrais oublier? Oh mais je préfère tout de même te garder dans mes bras plutôt que te passer ma veste et rien à voir avec mon état clinique.

Je la garde donc dans mes bras jusqu'à ce baiser. ET là, que voulez vous que je dises? Je me laisse embrasser, je peux pas dire que je profite, je m'y attendais pas. Mais elle me brise le coeur en me disant que ce n'est qu'un baiser d'adieu, celui que je lui devais. Elle me le dit avec un grand sourire aux lèvres. Elle croit qu'elle en finira ainsi? Je m'approche moi aussi et pose mes lèvres sur les siennes. Un baiser très tendre! Puis une fois décollé, je lui dis:

Et celui là pour le matin suivant où je n'ai pas pu te dire bonjour!

Mais elle continue à jouer avec moi et mes nerfs et vient me demander si on peut entrer. Enfin le problème est pas là mais juste lorsqu'elle me demande si je serai capable de quitter la belle blonde des yeux. Je regarde un coup à l'intérieur et la vois à nouveau abaissée. Je dis alors à Satine:

Bah je pourrais la quitter des yeux si elle arrête de nous montrer son string noir de cette manière. Regarde comme c'est mignon tout plein!

Mais pas le temps de dire quoique ce soit d'autre, qu'une meuf arrive avec un appareil photo et vient lui montrer. Elle ne prend aucune attention à moi. Par contre, c'est pas cela qui m'inquiète. C'est la réaction de mon ex. Je la connais assez bien pour dire qu'il y a un problème. Pas cette photo avant retouches? Elle veut dire quoi par là. Je passe alors par dessus son épaule pour regarder et vois directement une cicatrice sur son épaule justement. Je ne dis rien de suite mais mes poings sont serrés dans les poches de ma veste. Je la laisse finir avec son amie.

Elle me parle alors de mon métier et je ne fais que lui dire un oui de la tête. Je préfère me taire pour le moment. L'autre meuf insiste et insiste encore et encore sur la photo. Je fini par la regarder et lui dis:

Ouh ouh t'es bien gentille ma fille. Mais tu vois pas que l'on discutait Satine et moi??? Tu vois pas que tu déranges?

Maintenant attendons qu'elle comprenne et se casse avant de parler à Sat'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
satine levingston
Charming Admin I'm Cute I Know
satine levingston

Messages : 127
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 28

My Life & More
Topic: Free
My Links:
Niveau Scolaire:
Une fin de match presque comme les autres Left_bar_bleue25/50Une fin de match presque comme les autres Empty_bar_bleue  (25/50)

Une fin de match presque comme les autres Empty
MessageSujet: Re: Une fin de match presque comme les autres   Une fin de match presque comme les autres Icon_minitimeMar 2 Mar - 21:38

Il est ingérable ce mec je vous le dit, heureusement que je le connais, parce que la pauvre fille elle sait pas trop ou se mettre, je la regardes avec un grand sourire après avoir jetté un regard noir à Benjamin.

Vous inquiétez pas, c'est pas sa faute, (lui montrant les cocktails) après un ou deux verres il est plus normal!


La je sais pourquoi mais je sens que ma réflection ne plait pas à l'intéressé, je suis toute sourire, quoi chacun son tour de toute façon il me prend la tête avec sa blonde !
Je ne réponds pas à sa phrase, y a dix minutes j'ai dis que je voulais pas jouer avec lui eh la qu'est ce que je fais, je joue avec lui, et en plus ça reste naturel comme ci le l'avait quitté hier, il me suffit qu'il me regardes et voilà moi ma tête ne fonctionne plus . Mais voilà qu'il semble bien se rappeler ma tenue se qui me fait rire . Je finis par lui dire que je viendrais quand même s'il est vraiment mal en point. Je restes donc dans ses bras :

Je ne voudrais pas que tu sois malade à cause de moi ! Je sais que tu es frileux

Je plaisante juste pour lui montrer que je me souviens de pleins de choses à son propos, mais moi je perds les pédales et l'embrasse; je m'explique alors rapidement et me détaches mais apparemment il est pas de cet avis m'embrassant à son tour et je ne bouges pas posant mes mains sur les siennes je lui dis tout bas :

Comme tu me l'as dit un jour toutes les bonnes choses ont une fin...

Je ne veux pas être blessante je restes franche avec lui j'ai passé cinq mois merveilleux, j'ai étais heureuse et il m'a fait grandir mais il est parti comme un voleur je suis pas prête de l'oublier, la blessure n'est pas fermée en même temps est-ce qu'elle le sera un jour.
Jouant avec ses nerfs c'est à mon tour de jouer, je l'embrasse sur la joue pour lui dire bienvenu et lui demandes si on peut rentrer ou si la blonde l'obsède trop:

Tu vas devoir choisir j'irais pas la voir pour lui demander d'arrêter blonde ou brune c'est le problème de tous les hommes non?!


Mais voilà qu'une copine débarque et à sa tête je m'inquiète comme ci ce bonheur d'être avec lui sur ce parking n'avait pas exister!
Je lui dis que je la retoucherais mais sens les muscles de Ben se contracter, dites moi qu'il n'a rien vue je me dépêche de lui rendre l'appareil et parles de son boulot, mais il répond pas ... Quand il parle pas c'est pas bon signe

Non mais tu vas arrêté de faire fuir mais amies quand même les pauvres !

Je chuchotes quelques mots à mon amie et elle s'en va, je me tourne vers Ben, pourquoi il me regarde ainsi sans me démonter je sors :

On va le boire ce verre ? C'est comme tu veux si tu veux je peux aussi avoir le numéro de la blonde !

Je plaisantes pour le détendre mais je le vois pas sourire, okay bon en attendant qu'il ouvre la bouche je vais m'en griller une.... Je sens qu'on va moins rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benjamin a. nelson

benjamin a. nelson

Messages : 37
Date d'inscription : 21/12/2009

Une fin de match presque comme les autres Empty
MessageSujet: Re: Une fin de match presque comme les autres   Une fin de match presque comme les autres Icon_minitimeMer 3 Mar - 14:16

Je ne suis pas ingérable, je suis plutôt le mec qui cache tout ce qu'il ressend derrière un humour douteux. Non non mais arrêter de rire, c'est pas une blague là. Je rigoles plus, c'est la vérité! Ok je vais arrêtez, vous ne me croyez même plus. Lorsqu'elle dit à cette jolie jeune brune que c'est l'alcool qui me rend ainsi. J'ouvre des grands yeux! Toujours autant de répartie à ce que je vois. Mais je ne vais pas en rester là tout de même. Je pose mes deux mains sur mon coeur et me retrouve à genoux devant elle avant de dire:

Touché, coulé! Tu m'as eu, en plein dans le coeur!

Je relève le regard vers elle et lui supplie presque:

Avoue à un pauvre ivrogne comme moi, qu'il t'a manqué!

Je mesure un bon centimètre entre mon pouce et mon index et je lui dis:

Au moins un peu???

Je rigole quand elle est dans mes bras et me dit que je suis frileux. Je lui dis alors:

Non mais arrête là, tu en dis des bêtises. Si je mettais un jogging pour dormir généralement la nuit, c'est parce que j'avais un glaçon à côté de moi qui mettait toujours ses mains et ses pieds glacé sur mon corps pour se réchauffer! Oh merde c'était toi !

On s'embrasse à nouveau et bien sur que je n'en reste pas là. Même si je devrais, même si je devrais la laisser partir, la faire retrouver ces amis plutôt que de rester avec moi. Mais encore une connerie va sortir de ma bouche. Etoui, cest une habitude avec moi:

Ah parce que je n'étais qu'une bonne chose?

Et oui blonde ou brune est le problème de la majorité des hommes mais là, sur ce coup, elle me déçoit. Elle devrait savoir que je déteste ce genre de meuf. Déjà blonde j'aime pas alors chaudasse, c'est juste bon pour passer une nuit! Mais je n'ai pas le temps de lui faire une remarque qu'une grognasse ( pardonnez ma grossièreté ) débarque et la fout mal à l'aise. Alors évidemment, je m'énerve et je n'y vais pas par le dos de la cuillère. Elle comprends pas, je lui fais comprendre... Satine tente d'abréger les choses mais moi, je reste complètement renfermé. Elle sait très bien que lorsque ce n'est que silence ou violence qui sort de ma bouche, c'est parce qu'il vaut mieux plus chercher.

L'autre rentre, nous laissans tout les deux. Je la regarde alors dans les yeux et sans un sourire cette fois-ci. Sans avoir envie de rire d'ailleurs, je passe ma main sur son épaule, découvrant légèrement celle-ci et lorsque je vois la cicatrice, je lui demande:

Alors c'est quoi ça? Me parle pas de maquillage ou d'imperfections surtout!

Mais je répond tout de même à sa phrase:

Rien à battre de cette meuf. Des blondasses comme ça c'est même pas attirant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
satine levingston
Charming Admin I'm Cute I Know
satine levingston

Messages : 127
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 28

My Life & More
Topic: Free
My Links:
Niveau Scolaire:
Une fin de match presque comme les autres Left_bar_bleue25/50Une fin de match presque comme les autres Empty_bar_bleue  (25/50)

Une fin de match presque comme les autres Empty
MessageSujet: Re: Une fin de match presque comme les autres   Une fin de match presque comme les autres Icon_minitimeMer 3 Mar - 14:45

Je me forces à rester sérieuse, mais j'ai bien du mal; maintenant qu'il est à genoux. Mais bon la pauvre jeune femme s'empresse de rentrer, quand je dis que quand on est tous les deux on fait peur aux autres. Je le regardes un moment et lui dis :

Aller debout s'il te plait où on va finir par avoir des ennuis ! Tu es un excellent acteur

Je restes surprise par sa question; bien sûr qu'il m'a manqué j'ai cru qu'on m'avait arraché le coeur quand il est parti, j'ai passé des mois chez moi amie d'enfance pour oublier; puis l'alcool aidant les garçons m'ont aidé à oublier du moins en surface; j'en croiserais dans la rue je les reconnaîtrais même pas.
Et puis il y a eu cette histoire qui m'a bien fait mal aussi, mais je restais parce que je le voulais bien, je n'ai pas à m'en plaindre, à force je pensais tout bêtement que cette situation je la méritais! Pas assez bien pour Ben... pas assez bien pour personne! Aujourd'hui je suis incapable de tomber amoureuse, comme une grosse armure. Des nuits justes pour le sexe pour ne pas dormir seule mais plus de sentiments; oui pour tout cela il m'a manqué mais je ne veux pas lui dire, s'il est parti ; il avait ses raisons je me contente de sourire .

Et moi au moins un peu au moins ?

Il me fait rire quand il me répond d'une voix douce je lui réponds :

Oui je suis un glaçon mais que je saches ça ne t'as jamais dérangé j'avais une bonne raison d'être dans tes bras et puis tu as toujours sû me réchauffer même ce soir d'ailleurs

Deux fois on s'embrasse et c'est la deuxième fois qu'il me sort une ânerie, je le regarde tendrement c'est bon je vais finir par le dire mais il à interêt à écouter je le dirais qu'une fois, j'attrape son menton le forçant à me regarder droit dans les yeux :

Ouvres grand tes oreilles je le redirais plus après ce soir! Tu étais la meilleure chose de ma vie.

Je changes de sujet je sais qu'il en a rien à faire de cette blonde mais je ne veux pas rester sérieuse très longtemps surtout vu le sujet, je sais que cette fille ne l'attire pas, sinon jamais on ne se serait connu je suis tout l'opposé de cette fille y comprit la couleur de cheveux. Mais voilà qu'une amie déboule et la vapeur s'inverse, en quelques secondes nos attitudes sont bien différentes je fais mon possible pour atténuer les dégâts mais il me suffit d'un regard pour comprendre qu'il est tendu et qu'il fait de son mieux pour garder son calme.
Quand il touche ma cicatrice son origine me revient en tête et je suis plus que troublée mais il ne doit pas savoir, si un jour il en à eu le droit ce n'est plus le cas aujourd'hui! Et puis ça ne regardes que moi me décalant légèrement je rétorques:

Calme toi c'est rien ... tu n'as pas vingt ans et tu ne vis pas seule et pour finir tu n'es pas une fille, pour avoir mon appart' sans que ma mère flippe j'ai pris des cours d'auto- défense et disons que c'est un cours que ma partenaire a prit à coeur .... Que veux tu mon ange gardien était parti...


Oui je parles de lui, avec lui je n'ai jamais eu peur mais voilà la fac' ses soirées étudiantes, et les choses bizarres qui peuvent se trouver dans les verres, c'est une chose fréquente dans toutes fac' c'est bien pour ça que j'ai mon appart' .
Je m'approches de lui et lui dis en souriant :

Je t'offres un verre dans ce cas sinon le glaçon que je suis ne sera réchauffera
jamais ... et je ne t'ai plus pour me tenir chaud depuis longtemps mais je suis contre les bouillotes ça fait grand mère !

Qu'il se détende ou c'est moi qui vais m'énerver je ne veux pas devoir lui dire au revoir si vite alors que je viens de le retrouver non pas encore surtout le sachant si près de moi je ne pourrais pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benjamin a. nelson

benjamin a. nelson

Messages : 37
Date d'inscription : 21/12/2009

Une fin de match presque comme les autres Empty
MessageSujet: Re: Une fin de match presque comme les autres   Une fin de match presque comme les autres Icon_minitimeMer 3 Mar - 19:43

Je m'en fous moi d'avoir des ennuis ou quoique ce soit du genre. Tant que je la vois rire, cela me fait plaisir. J'en suis heureux! Je sais je me contente d'un rien! Je reste donc à genoux et lui dis la main sur le coeur:

Aïe! J'ai mal! Sauve-moi Satine! Dis moi que je t'ai manqué... Même si c'est pas vrai dis le moi! S'il-te-plait...

Je continue en faisant des mimiques dignes des meilleurs acteurs elle a pas tord. Je reste là à genoux et regarde d'un air tout triste tout les passants qui me regardent bien sur. Y en a même un qui reste devant nous à nous regarder. Là, je lui dis:

Vous voyez à quel point elle est cruelle!

Mais elle remue le coutau dans la plaie en me demandant la réponse inverse. Je lui fais un clin d'oeil et lui dis:

Si tu me réponds pas avant, je meurs ici, sur place!A tes pieds!

Je suis alors prêt à m'allonger sur le sol si elle continue à refuser de me répondre. Je fais semblant de suffoquer et voilà qu'un autre couple s'arrête et nous regarde. Elle va vite être gênée et me dire ce que je veux entendre.

Nous parlions ensuite du fait que mademoiselle Levingston était un glaçon. ET non pour les esprits mal tourné je ne parlais pas de sexe, non simplement de la température de son corps. Sa température externe. Bon j'arrête de dire des conneries et j'en reviens à sa phrase et je lui dit alors d'un air triste:

Oui mais malheureusement je te réchauffes pas de la même manière!

OH elle l'a dit, je l'ai bien entendu... Je suis la meilleure chose qu'il lui soit arrivé. Je sourie alors aux anges, un sourire béas et fini par lui dire tout de même:

J'ai bien fait de partir assez tôt alors!

Je ne veux pas lui rappeler de mauvais souvenirs, c'est parti tout seul. Je n'ai pas su me retenir de lui dire. Mais bon de toute façon alors que je l'ai encore dans mes bras, une conne vient s'intercaler en montrant une photo. C'est le moment de stress de la soirée je vous le dis moi. Heureusement cette meuf se tire vite fait bien fait. Elle a raison parce que j'aurais pu devenir blessant. Je demande alors rapidement avant qu'un(e) autre de ses copains débilles débaque ce qu'il s'est passé. Mais lorsque je touche son épaule, je vois dans son regard que c'est grave. Je lis dans son regard toute la tristesse et la déception. Mais voilà qu'elle me ment, je la connais par coeur, je le ressens au fond de moi et cela me met particulièrement de mauvais poil. Mais nous venons de nous retrouver donc je ne vais pas lui faire de reproche, je n'ai pas été mieux ... Quoique!!!

C'est ça, continue, mens moi en plus! Moi au moins j'ai la décence de préférer le silence au mensonge.

Mais elle coupe net en me disant que le glaçon allait se refroidir... Je la prend alors par le bras et c'est bras dessus bras dessous que nous rentrons dans le café, je lui dis alors:

On rentre mais c'est moi qui paie le verre... Au fait t'aurais pas une clope pour moi au lieu de fumer toute seule ainsi?

On arrive au bar et je lui demande, la prenant pas la taille pour l'aider à passer vers un siège libre

Tu bois quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
satine levingston
Charming Admin I'm Cute I Know
satine levingston

Messages : 127
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 28

My Life & More
Topic: Free
My Links:
Niveau Scolaire:
Une fin de match presque comme les autres Left_bar_bleue25/50Une fin de match presque comme les autres Empty_bar_bleue  (25/50)

Une fin de match presque comme les autres Empty
MessageSujet: Re: Une fin de match presque comme les autres   Une fin de match presque comme les autres Icon_minitimeMer 3 Mar - 20:23

Au secours sortez moi de là il va finir chez les dingues s'il continu; et en plus y a du monde qui arrive et qui nous regarde, non c'est pas une demande en mariage et c'est pas une engueulade alors que tous le monde se barre. Il sait que je déteste ce genre de situation, c'est bien pour cela qu'il continu. Je restes debout à rire mais bon je commences à être gênée je me penches au dessus de lui dis et lui dis alors :

Je te laisses agoniser tu sais que je ne connais pas les gestes de premier secours mais une brunette te sauvera j'en suis sûre !

Il le sait que je suis capable de rentrer dans le bar, on arrive pas à me faire dire ce que je ne veux pas que voulez vous! Et au moment ou je le veux d'ailleurs.
Mais voilà il reste par terre je me bats donc pour le relever; c'est qu'il est lourd quand il s'y met ....
Mais je finis quand même par dire ce qu'il veut entendre

Voilà qu'on parle de moi en tant que glaçon, non c'est pas un sous entendus tordus, faut pas croire on sait être sérieux enfin presque ; sa réponse me fait perdre mon sourire mais il ne le voit pas :

C'est toi qui l'as voulu...

Oui si je ne me réfugie plus dans ses bras, que je n'ai plus ses bras pour me rassurer la nuit c'est lui qui la voulu pas moi! Sa seconde phrase est comme une flèche en plein coeur, je soupires simplement, pourquoi faut-il qu'il parle sans réfléchir...
La situation commence à se gâter car une copine se pointe avec une photo embarrassante; et je n'ai pas le reflexe de la cacher à Ben; évidement je le sens s'énerver et quand ma copine se barre j'en ai la confirmation y a qu'à entendre comment il me parle d'un coup...
Mais alors que je lui dis pourquoi il ne me crois pas ! Oui je sais je suis une mauvaise menteuse mais là c'est mon arme d'auto défense je le fixe avec colère et lâches :

Ben ne me parles pas de Décence quand on se barre du jour au lendemain comme un voleur ! Cette réponse ne te va pas je peux rien pour toi...... Il y a des choses que tu n'as plus à savoir sur moi
....

Il a réussit, oui toute la peine que j'ai ressenti ressort comme s'il était parti hier, depuis tout à l'heure je ne voyais que le point positif de son retour mais là en deux phrase il a réussit a me donner envie de lui en mettre une et lui dire de se barrer.... Je n'aborderais pas ce sujet c'est trop dur jamais !
Je sors une cigarette et lui met le paquet dans la main pour seule réponse sans l'ombre d'un sourire.Je finis par me calmer je veux pas finir sur ce point j'insiste sur le fait que je veux rentrer; je le laisses me prendre par le bras mais j'ai du mal à redevenir... moi tout simplement c'est un sujet trop sensible

Une fois assise je lui dis d'une voix calme:

Tu me connais j'ai mes secrets... et tu as les tiens tu ne m'as pas laissé entrer dans tes ténèbres alors laissent les miens en paix et tout ira bien!

Oui il à toujours éluder son passé, alors j'ai le droit de pas répondre, pourquoi je devrais me livrer sans compter, je l'ai fais une fois et il est parti j'ai retenu la leçon.

Ce que tu veux tu l'art de me faire découvrir les coktails


Oui c'est lui qui m'a fait boire le cherry alors à lui de voir mais un truc fort serait apprécié
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benjamin a. nelson

benjamin a. nelson

Messages : 37
Date d'inscription : 21/12/2009

Une fin de match presque comme les autres Empty
MessageSujet: Re: Une fin de match presque comme les autres   Une fin de match presque comme les autres Icon_minitimeJeu 4 Mar - 17:01

Je n'arrêterai pas sur un si bon chemin. Je continue encore et encore à l'ennuyer. Je reste à terre. Et non, sorry c'est pas une demande en mariage, plutôt un délire de ma part. J'aime la faire enragée. Elle sait pourtant que je suis capable d'aller jusqu'au bout. Ok elle veut pas, elle veut me laisser mourir! Alors comme elle me parle de brunette, je regarde discrètement autour de moi et je vois seule, un peu émechée une meuf nous regardant. Je vais alors vers elle et lui dit:

Et vous, aurais-je la chance que vous me sauviez d'un baiser?

La jeune femme rougit, et à ma grande surprise vient m'embrasser. Attendez, je rigolais moi. Et oui je suis pris à mon propre jeu, c'est du beau ça. Je me relève alors, me frottant les genoux avnat de me redresser et de venir dire merci à l'oreille de cette jeune femme. Elle me sourie puis je reviens encore sous le choc à Satine. Je viens alors lui dire à l'oreille:

Je suis vivant ou c'était un ange qui m'a sauvé?

Je rigole alors puis nous parlons de tout de rien mais surtout de nous. Jusqu'au moment où elle me dit qeu j'ai été la meilleure chose dans sa vie. J'en suis touché mais blessé en même temps. N'a-t-elle donc trouvé personne de mieux que moi? Il y a tellement de mecs biens qui courrent les rues. Pour la suite, bien sur que c'est moi qui l'aie voulu et pourtant, je le regrette. Je sais que j'ai pris la bonne solution et franchemnet j'aurais du le faire plutôt. Bien sur aussi que je dis toujours ce que je penses, je l'ai toujours fait et cela ne changera plus maintenant.

Mais tout se dégrade encore et encore, une de ses amies vient nous rejoindre dehors et je vous avoue que j'aurais préféré qu'elle reste autre part. Et c'est un peu de ma faute. Je devrais l'inviter autre part. Tout se gâte encore quand elle me ment. Ce qu'elle ne comprend pas c'est que c'est par respect pour elle et notre ancien amour que je ne lui ments pas. Par contre, lui dire la vérité, je ne sais pas si j'en serai capable un jour! Vu ce qu'elle me répond, je me renferme complètement sur moi-même. Je préfère ne rien relever.

Elle me propose de rentrer boire un verre. Alors je m'excécute. Mais même là malgré qu emaintenant, je sourie. C'est surtout une manière de faire bonne figure. Je ne réagis même plus réellement à toutes les phrases qu'elle me donne. Elle parle de secret, de ténèbres. Et là, c'est comme un boomerang qui me revient en pleine face. Lorsqu'elle me demande de choisir son cocktails, je regarde le serveur et lui dis:

Sers lui un bloody mary s'il-te-plait!

Une fois fait, je paie son verre, vient poser un baiser sur sa joue et je lui dis:

Je ne m'enfuis pas, si tu veux me revoir, tu sais où je travaille. Je suis tout les jours à la galerie. Passe une bonne soirée avec tes amis.

Je ne m'en vais pas car elle n'a pas voulu me dire son secret. Non ça je le saurai un jour où l'autre. Mais juste car je réalise que dès que nous sommes l'un à côté de l'autre, je ne sais faire que la détruire. Regardez sa manière d'être depuis tout à l'heure. Elle a commencé joyeuse, s'amusant avec ces amis et maintenant, elle est sombre, pensive et plus du tout souriante. Je m'en vais donc la laissant avec ses amis. C'est mieux pour elle!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
satine levingston
Charming Admin I'm Cute I Know
satine levingston

Messages : 127
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 28

My Life & More
Topic: Free
My Links:
Niveau Scolaire:
Une fin de match presque comme les autres Left_bar_bleue25/50Une fin de match presque comme les autres Empty_bar_bleue  (25/50)

Une fin de match presque comme les autres Empty
MessageSujet: Re: Une fin de match presque comme les autres   Une fin de match presque comme les autres Icon_minitimeJeu 4 Mar - 17:52

Je viens de me prendre une claque en pleine figure, je lui parles de prendre un verre et je me retrouves à boire seule alors qu'il m'embrasse sur la joue je me dégage regardant mon verre; sans un mot je le laisse partir; oui je sais ou il boss mais là je m'en contre fou. Quoi il m'en veut de lui avoir menti sur ma cicatrice ! J'hallucine c'est lui qui m'a menti pendant cinq mois oui c'est ce que je fini par me dire; le voir comme le pire des salaud et s'en doute la solution.
C'est ce qu'il veut de toute façon, au lieu de pleurer comme je l'ai fait autrefois je vide mon verre d'un trait .Une amie vient me voir me faisant remarquer qu'on cherche un photographe je la regarde et dis tout simplement :

Je sais que je dois en trouver un pour un shooting mais ça ne pas lui ... Il y a beaucoup de photographes ici, après tout on est dans une très belle ville de Californie.

Elle me demande pourquoi je ne fais pas la fête avec eux je lui dis simplement que je suis fatiguée ... Oui je suis lasse de devoir sourire comme ci je profitais pleinement de ma vie d'étudiante bien dans sa peau heureuse, non loin de la, et son retour n'est pas en cause. Non ça m'a fait juste réaliser que je n'ai pas fini de souffrir de son départ.
Je me lèves et vais récupérer ma voiture, je finis par le laisser aller sur le dossier en soupirant les yeux clos....
Murmurant simplement :

C'est ce qu'il fait de mieux que de partir!


Je roules sans penser sauf ma destination ça fait des mois que je ne suis pas aller le voir; et je sais que Tracie va me tuer mais c'est la seule chose que je veux pour ce soir, il n'y a qu'avec lui que j'oublie ma peine car il m'a fait mal autrement, arrivée devant chez lui je réflechissant une dernière fois, pensant au baiser de Ben ... Non allez je vais arrêter de penser à lui; ça suffit!
Je montes rapidement les escaliers car il fait froid et frappe à sa porte lui disant simplement quand t'il ouvre avec un large sourire :

Je peux t'avoir pour la nuit !

Il me laisse entrer et c'est tout le contraire d'un baiser tout non c'est assez brutal, je me retrouves rapidement plaquée contre le mur les bras au dessus de la tête; lorsque plus tard lorsqu'il m'enlèves ma veste il touche ma cicatrice je frisonne de plus belle; vous me direz qu'est ce que je fais ici; eh bien ici pendant au moins quelques heures je souffrirais moi et même peu être plus! Pas besoin d'avoir peur de me détruire je suis déjà assez douée pour ça .....
Pour autant dans ma tête il n'y a que Ben lui et encore lui je me fais violence pour ne pas fondre en larmes car c'est dans ses bras que je veux être mais maintenant j'ai compris ce soir que ça ne serait plus le cas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Une fin de match presque comme les autres Empty
MessageSujet: Re: Une fin de match presque comme les autres   Une fin de match presque comme les autres Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Une fin de match presque comme les autres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Une prof pas comme les autres(Fini)
» Nê-Nê, un animal de compagnie pas comme les autres.
» Une journée comme les autres ou presque [libre]
» Un matin comme les autres ? [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Long Beach City :: Long Beach City :: Le centre ville :: Le bar "Northern"-
Sauter vers: